Comment retrouver un emploi après une longue période d’inactivité ?

Publié le : 28 avril 20213 mins de lecture

Chômage, congé parental, maladie ou année sabbatique, une trajectoire professionnelle peut être interrompue par des arrêts plus ou moins longs. Or, après une période d’inactivité, le retour au travail peut sembler problématique. C’est la première chose que remarque le recruteur. Pour se rebondir et augmenter sa chance après une longue période d’inactivité qu’elle soit volontaire ou non, il est nécessaire de le positiver. 

Gardez un air optimiste

Après une longue période d’inactivité, il se peut que vous perdiez votre enthousiasme et même votre confiance en soi. Cette dernière est l’une des conséquences très courantes d’une période d’inactivité. On peut aussi dire que c’est le principal obstacle à la réintégration professionnelle. Même si vous êtes toujours actifs, vous pouvez avoir l’impression d’être moins légitime qu’un autre candidat.

Pour ce faire, vous devez effectuer un travail mental et accepter une attitude positive afin que votre enthousiasme se dissipe en vous. Il est important de ne pas dévaluer vos succès ou de soutenir toutes les responsabilités des défaillances expérimentées. Restez lucide, renforcez vos forces et travaillez sur vos lacunes.

Soyez transparent

Sortir d’une longue période d’inactivité et de retrouver un nouvel emploi n’est jamais une chose facile. C’est la première chose que voit tout recruteur. Mais afin de rebondir de cette impasse, vous devez jouer à la transparence. Pour cela, vous devez clairement indiquer la cause de cette « vulnérabilité » sans essayer de la cacher.

Qu’il s’agisse d’une suspension volontaire ou non, elle doit être soumise de manière simple et transparente. Tout recruteur peut comprendre que vous avez bloqué votre carrière pour prendre soin de vos proches ou vous recentrer. De plus, soyez prêt à expliquer ce que vous avez appris et à indiquer les avantages que vous avez obtenus pendant cette longue période.

Faites une bonne impression

Rechercher un emploi après une longue période d’inactivité s’avère un défi difficile à chacun. En effet, la plupart des recruteurs ont peur d’embaucher des personnes inactives depuis longtemps, même s’ils ont des compétences accrues. Dans ce cas, vous devez prouver que vous avez été toujours actif. Tirez profit du congé sabbatique et laissez-vous emporter par vos compétences acquises durant ce long moment.

L’idée est de mettre en valeur vos activités extra-professionnelles pour montrer que vous continuez à apprendre et à développer des compétences. Et surtout, n’oubliez pas de rassurer le recruteur. Que ce soit dans la lettre de motivation ou par l’interview, laissez paraître que vous êtes motivé et prêt à retourner au travail.

Plan du site