Formation : comment est-on rémunéré ?

Publié le : 28 avril 20214 mins de lecture

Lorsque vous participez à une formation, vous pouvez être rémunéré pendant sa durée. La rémunération varie selon votre situation. Combien peut-on espérer lorsque l’on participe à une formation ? Si les salariés maintiennent leur rémunération en général, les demandeurs d’emploi ont droit à une aide particulière afin de pouvoir percevoir des allocations mensuelles. En dernière solution, l’autofinancement est le moyen de résoudre le problème…

Pour les salariés 

Les salariés en CDD et CDI sont rémunérés durant leur DIF et maintiennent leur statut en tant que salariés. Le coût de la formation est supporté par l’employeur et imputable sur « la contribution à la formation professionnelle continue ». Si la formation se fait durant les heures de travail, le salaire de l’employé sera maintenu. Si celle-ci est effectuée en dehors des heures de travail, l’employeur verse une indemnité équivalente à 50 % du salaire net de référence.

Pour les personnes sans emploi 

 – Les demandeurs d’emploi rémunérés au titre de l’Allocation Retour à l’Emploi (ARE) peuvent continuer à recevoir des allocations (cela deviendra l’ARE « formation »). À l’issue de l’indemnisation, ils peuvent aussi bénéficier d’allocations particulières sous certaines conditions.

–Il s’agit de la « rémunération de fin de formation » (R2F) pour les demandeurs d’emploi enregistré sur la liste des demandeurs d’emploi, et Pôle emploi leur prévoit des actions de formation. Il est égal au dernier montant ouvrier de ces allocations et est distribué en fonction de la participation des bénéficiaires.

– Les demandeurs d’emploi en stages reconnus par la région ou l’État peuvent être payés. La participation à la formation donne lieu à l’établissement d’un certificat d’accès en stage par le centre délivré à Pôle emploi. Ces opportunités de stages permettent aux demandeurs d’emploi ne répondant pas aux critères d’attribution de l’ARE de bénéficier d’une formation rémunérée (type « chèque formation »).

Ni demandeur d’emploi ni salarié

Pour d’autres, qu’ils soient actifs ou non, l’autofinancement est le dernier recours, mais ils doivent disposer des fonds ou du temps nécessaire pour travailler en même temps que sa formation. Les frais de la formation peuvent être augmentés de simple à trois fois, selon les diplômes délivrés et l’organisme de formation. Si de nombreuses organisations fournissent des facilités de paiement (nombreuse fois gratuitement), ils peuvent également emprunter auprès des banques, mais cela doit être négocié avec des consultants, car peu de banques offrent des prêts spécifiquement pour la reprise d’études ou la formation.

Plan du site