Jeune diplômé : quelles astuces pour bien rédiger son CV ?

Le CV est caractérisé par trois types d’informations. Le premier concerne vos études et vos diplômes. Le second parlera de vos compétences dans le domaine de la linguistique et de l’informatique. Enfin, il doit comporter aussi vos stages et vos expériences. Autrement dit, ce sont avec ces trois grandes informations que vous allez convaincre le responsable de recrutement de vous embaucher. Mais il y a aussi une qualité d’esprit que vous devez avoir lors de la rédaction de votre CV. Il s’agit de la franchise et de votre loyauté.

Cherchez des mots-clés et faites attention à l’orthographe

Avec l’évolution de la technologie, les recruteurs analysent des multiples CV grâce à un logiciel particulier. En effet, ce logiciel permet de repérer facilement les mots-clés concernant le métier contenu dans le CV. Ainsi, il vaut mieux insérer différents vocabulaires qui conviennent au poste et qui peuvent être identifiés facilement par le logiciel. Pour avoir du succès sur cette méthode, vous pouvez regarder les différentes offres de métiers. Ce qui veut dire que les mots-clés viennent de ces offres. D’autre part, après la rédaction de votre CV, n’oubliez pas de le relire. De plus, vous pouvez même demander l’aide de quelqu’un pour revérifier vos fautes d’orthographe.

Mentionnez vos stages et vos diplômes

En général, en recevant le CV d’un grand nombre de jeune diplômé, le recruteur d’une entreprise regarde toujours en premier leurs diplômes. Sans compter que ce conseil est surtout adressé aux personnes qui viennent des universités célèbres. Ainsi, n’oubliez pas de bien mentionner le titre de votre diplôme. De même qu’il est faisable d’énumérer deux ou trois chapitres de vos cours concernant l’emploi que vous allez demander. Ce qui veut dire que vous montrerez au responsable de recrutement que vous avez des compétences et que vous avez aussi acquis des connaissances concernant ce métier. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de mentionner les types de stages que vous avez accomplis. Autrement dit, cette idée permettra au recruteur d’évaluer si votre stage est compatible au poste ou non.

N’hésitez pas de parler de vos compétences

Il est nécessaire de mettre dans votre CV vos qualifications linguistiques. Mais même si le fait de mentionner ces dernières est important, il ne faut pas aussi mentir concernant votre niveau. Par exemple, l’affirmation que vous avez une bonne connaissance sur une langue étrangère alors que ce n’est pas le cas. D’autre part, il vous faut aussi mettre dans ce CV vos qualifications bureautiques. Ces dernières concernent vos capacités à gérer l’ensemble des techniques informatiques. Autrement dit, il vaut mieux énoncer les langages informatiques que vous êtes capables d’utiliser comme File Maker, Word,… Ainsi, le fait de citer vos compétences dans le domaine de la linguistique et de l’informatique va vous distinguer des autres candidats.